Lundi 6 juillet 1 06 /07 /Juil 18:58
          Sacrebleu!

          Il y a bien longtemps qu'elle n'a pas posté, la bougresse!!! C'est vrai, c'est vrai et je présente toutes mes plates excuses à ceux qui attendaient la suite... Mais il était temps pour moi (hélas!) de rentrer en France, et à mon arrivée, je n'ai eu que des déboires et notamment une ligne internet définitivement suspendue! Forcément, ça n'aide pas à poster régulièrement...

          Bref! Qu'à celà ne tienne, reprenons là où nous en étions restés: cette fameuse journée à Nara!

          Nous arrivons donc la veille, en train depuis Kyoto et nous prenons nos quartiers dans le ryokan (un bed&breakfast, en fait) de Jun Nakata, très charmant monsieur que voici:


Et comme promis, voilà notre chambre japonaise avec des tatamis (les nattes en paille qui sentent un peu la cage à lapin, je dois dire) et des futons (de fins matelas qu'on plie et range dans une armoire pendant la journée):


        Une fois installés, Monsieur Nakata nous envoie directement voir un temple et sa pagode à 5 étages qui est illuminée la nuit:



          Après celà, nous avons mangé des okonomiyakis dans un restaurant qui était sur le point de fermer. Eh oui, ici, ce n'est pas comme à Tokyo! A partir de 21H tout ferme! Après un mois à Tokyo, ça fait tout drôle de se promener dans des rues désertes...

          Le lendemain matin, nous partons fièrement en quète de daims et de grand Bouddha quand je me fais aborder par une jeune japonaise. "Ciel, mais que veut-elle?" Eh bien, elle et son collègue sont "étudiants-guides bénévoles"! Ils proposent aux touristes de les escorter gratuitement dans leur visite dans le seul but de pratiquer leur anglais. Ils étaient vraiment très sympas et nous ont fait découvrir plein de choses intéressantes sur Nara. Sans plus attendre, je vous présente Takuya (à gauche) et Misato (qui cherche un mot dans mon ridicule petit dictionnaire anglo-japonais):


          Alors oui, j'ai l'air grande à côté d'eux, et non, ce n'est pas une illusion d'optique... Ils ont l'air très jeunes (comme tous les japonais!) mais ils ont 20 ans et quand on leur a dit que nous avions 22 et 23 ans, Misato s'est exclamé qu'on avait vraiment l'air plus vieux que ça... Enfin, notre égo s'en remettra...

          De toute façon, on n'a pas vraiment eu le temps de ruminer notre chagrin puisque nous nous somme très vite fait accoster par des daims voraces! Ils se promènent librement en ville, et surtout autour des stands qui vendent des petits gâteaux spéciaux pour eux. Attention, ça mord les vêtements si on ne distribue pas assez vite!


          On se sent très vite encerclé, ça fait un peu peur... Et quand on leur donne un biscuit, il faut vite retirer ses doigts, c'est comme une broyeuse de papier: on insère un petit bout de biscuit dans la bouche avide du daim et "BRRRRRRRT"! Plus de biscuit! Efficacité impressionnante...

          Une fois l'épreuve des daims passée, nous accédons au temple Todaiji qui abrite le grand Bouddha de bronze!


          Je vous avais déjà raconté que la plupart des monuments étant en bois, ils passaient leur temps à prendre feu et à être reconstruits au fil des siècles. Eh bien Misato m'a raconté que les 2 cornes dorées que l'on voit au sommet du toit sont en fait des queues de poissons émergeant de l'eau, plaçant ainsi symboliquement le temple sous la surface pour le protéger des flammes! Bon, visiblement ça ne marche pas très bien, puisque ce temple a été reconstruit pas mal de fois...


          Et voici le fameux grand Bouddha, qui serait en fait la plus grande statue de bronze du monde! Ca n'a pas l'air comme ça, mais c'est très grand! Chaque année, il y a une cérémonie de nettoyage de la statue et il parait qu'ils en retirent à chaque fois 20 seaux de poussière!
Sinon, pour les observateurs, on peut jouer à un jeu: trouvez l'erreur sur la photo ci-dessus! Si vous trouvez, je vous donnerai l'explication! Et si vous ne trouvez pas et que vous vous en fichez, j'expliquerai quand même... ^^

          Ah oui, alors sinon, la chaise (ainsi que celles des "aspirants bouddha" de chaque côté, mais qu'on ne voit pas sur la photo) est en or! Comment est-elle toujours intacte après toutes ces années? Eh bien c'est tout simplement sa taille monstrueuse qui la met d'office à l'abri de la convoitise des voleurs...  Ben oué, difficile de partir avec sous le bras...


          Alors, voici la seule statue en bois rescapée sur les 4 gardiens du temple. Des autres, il ne subsiste que la tête!

          Nouvelle anecdote amusante: à l'arrière du temple se trouve une colone avec un trou à la base. Il est dit que si l'on arrive à passer au travers, on sera en bonne santé. Normalement, ce sont les enfants qui s'y colle, puisque c'est vraiment étroit. Mais j'ai passé le test! J'ai peur que les fesses ne passent pas, mais j'ai réussi! La preuve pour les sceptiques:


         Et en sortant: le temple envahi par une horde de collégiennes en uniformes (on les reconnait à leurs chaussettes blanches):


         Nous avons ensuite continué notre chemin vers la Grande Cloche (dont je vous fait grâce, hein... c'est juste une cloche^^) et un autre temple (tamukeyama Hachimangu, je crois) situé sur la colline et qu'où on a une vue splendide:


          Si vous aussi, vous vous demandez ce que c'est que ce truc blanc et brun qui dépasse, et bien c'est une fausse montagne d'un parc d'attraction (on peut voir un bout du grand 8 à droite)!

         Et voilà Misato qui donne des indications à nos voisins de chambre (suédois si mes souvenirs sont bons) dont on avait fait la connaissance au petit déjeuner et que nous avons croisés par hasard:


          Et voilà enfin l'explication de toutes ces obélisques de pierre qu'on trouve autour des temples: en fait, celà sert d'hommage aux gens qui ont fait d'importants dons au temple! Et il y a même le montant du don marqué dessus!


Moi, en train de faire la maligne: "Ah oui, là, c'est 4!"
Misato: "Meuh nan! C'est 5!"

          Et voici encore un mystère résolu grâce à nos chers guides: les cordes et les papiers pliés qui entourent plein de trucs dans les temples.


          La corde représente en fait les nuages et les papiers pliés les éclairs! Ils sont disposés là pour protéger ce qu'ils entourent comme quelque chose de sacré, voilà!

          Et donc, petit à petit, nos pas nous ont menés au temple Kasuga avec ses 2000 lanternes éparpillées le long des chemins!




          Pour vous reposer un peu de tout mon blabla, voici une série de photos en vrac, juste parce qu'elles sont jolies!




          Une fois sortis des temples, Misato et Takuya nous ont emmené dans la vieille ville pour manger des okonomiyakis, puisque David avait adoré ça. Et ceux-là étaient vraiment sans conteste les meilleurs que j'ai mangés durant mes 3 mois au Japon!


          Une fois le ventre bien plein, nous sommes allés voir un magasin de saké où, pour digérer un peu, j'ai pu goûter du saké à base de fleur de cerisier! Un vrai délice! Puis, pour se reposer, Misato nous a emmené dans son endroit préféré à Nara: un jardin paisible et insoupçonné, caché derrière les portes d'un genre de maison des arts dans la vieille ville. Un véritable havre de paix:


          Voilà en gros le résumé de notre journée à Nara! Encore un grand merci à nos guides qui ont vraiment été supers! Misato-chan, Takuya-kun, dômo aligatô!


          Après les avoir quitté, nous avons traîné un peu dans les magasins et admiré le coucher de soleil au bord de l'étang:


          Et pour finir sur un truc marrant, voici les confiseries que l'on a achetées pendant la journée:


          A droite, des pâtes de riz triangulaires fourrées au haricot rouge, spécialité de le région de Kyoto, au milieu, des petites boules de riz enrobées de cacao appelées "shika poop" autrement dit "crottes de daim" et enfin à gauche, une grosse crotte de nez de Bouddha qui n'est en fait que du riz soufflé et caramélisé!

          Voilà, c'est tout pour Nara, mais l'aventure japonaise se prolonge encore un peu grâce à mon retard sur mon blog! A venir, dès que je peux, des photos du match de baseball et du barbeuk sur l'île de Sarujima!

          A bientôt, j'espère!!!




         


         

  
Par Daria - Publié dans : Des cailloux au Japon!
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Pages

La Cailloutière

Recherche

Des gens d'Ankama!

Des sites cools!

Qui qui regarde?

Locations of visitors to this page
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus